Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 11:36

Boboth, la machine à rêver

 

boboth-couv

 

Boboth, la machine à rêver fait suite à La petite Bébeth qui avait suscité un fort engouement à sa sortie en 2005. Devant un tel succès, Elizabeth se devait de venir à nouveau à la rencontre de ses lecteurs, pour continuer à leur raconter son histoire :

Bébeth, la modeleuse de possibles, a grandi. Elle a laissé le monde imaginaire, qui la protégeait de l’angoisse, s’ouvrir quelque peu. Un diagnostic définitif tombe : «TED». Ces 3 lettres lui évoquent une marque d’appareil ménager ou encore le prénom d’un robot. Elle se surnomme maintenant Boboth, la machine à rêver. Pour se protéger de l’incompréhension qu’elle suscite autour d’elle, elle se tient à distance, observe, et tente de comprendre pourquoi ses rêves sont différents de ceux des autres adolescents.

« Est-ce que les androïdes rêvent de moutons électriques, Monsieur K. Dick ? »

Et le multivers de Boboth répond : « Non, ils rêvent qu’ils sont des êtres humains. Ils rêvent de courir dans les champs avec des agneaux au pelage doux comme des nuages… ».

 

2

 

A l'occasion de ce huitième numéro, Li-Cam, Laura Vicédo, Marion et Philippe Aureille nous offrent une vision émouvante et personnelle d’une adolescente tiraillée entre son monde intérieur et la réalité qui l’entoure. Cet ouvrage s'est nourri des sculptures-machines en matériel de récupération de Laura Vicédo, des dessins de Marion Aureille, des prises de vue et du travail graphique toujours aussi pointu de Philippe Aureille et des interrogations de Li-Cam sur la quête d'identité à laquelle se confrontent ceux qui divergent quelque peu de la norme.

Li-Cam, auteure lyonnais, envisage l’écriture comme un pont merveilleux entre son univers intérieur et la réalité de ce monde. Ses thèmes de prédilection sont la différence, la tolérance et la quête d’identité. Li-Cam a sorti une vingtaine de nouvelles publiées dans différents magazines et anthologies, son premier roman intitulé Lemashtu est sorti en 2009. Insangerat, le second volume des Chroniques des Stryges paraîtra en 2013. Un troisième et dernier tome est en cours d'écriture.

 http://li-cam.over-blog.com

Laura Vicédo*, graphiste, plasticienne, travaille la matière et le volume pour redonner corps et vie à des objets oubliés. Le recyclage est son médium de prédilection qu’elle a utilisé pour créer les machines à rêver.

Marion Aureille, lycéenne, a aussi réalisé tous les dessins de la Petite Bébeth, pratique la sculpture, la gravure, le dessin et la peinture aux Beaux Arts.

Philippe Aureille*, graphiste, photographe, triture la matière, fusionne les matériaux, pour créer l'alchimie révélant la magie de toute la collection des Petites Bulles d’Univers. Dans ce numéro, Philippe s’est emparé des machines pour les faire vivre et leur donner une âme nouvelle à travers des prises de vue d’une grande qualité et des mises en situation dans des environnements oniriques empreints de poésie.

* www.desperado.fr

 

1

 

Boboth, la machine à rêver s'adresse à la fois aux adultes et aux enfants (à partir de 11 ans). Cet ouvrage hybride est à l'image de son narrateur, dont la compréhension échappe au conformisme. Traitant à mots couverts d'une forme d'autisme très spécique, Boboth, la machine à rêver illustre parfaitement le propos de la collection Petite Bulle d'Univers qui comme son nom l'indique, privilégie une perception « intériorisée » de la réalité.

Nous vous invitons donc à découvrir le monde par les yeux d'une adolescente pas comme les autres, un monde parfois cruel transguré grâce au rêve. « Grâce au rêve, on peut construire le futur au présent, le regarder avant qu’il ne soit, et même s’il n’est jamais ainsi, on l’aura vu quand même et il aura un peu existé en nous, dans notre cœur et dans notre tête. »

 

36 pages couleur, format 16x24 cm

reliure dos carré cousu collé

ISBN : 2-9523101-7-8

15 € TTC (hors frais de port)

 

Extrait :

« Comme Monsieur Spock, je survis toute la journée comme un poisson hors de l’eau et le soir je retrouve mon bocal. A 18h40, après Star Trek, je m’enferme dans ma chambre, je mets la musique très fort, un seul et même morceau qui tourne sur ma platine disque en boucle, « Ziggy Stardust » de Bowie le plus souvent ; et je tourne en rond entre mon lit et mon bureau, en me parlant à moi-même. Je commence par articuler tout ce que j’ai tu dans la journée, puis à force de tourner, j’entre dans un état de transe, et je deviens quelqu’un d’autre qui habite un univers qu’il comprend et dans lequel il a une place. »

 

a

 

Pour commander : www.organic-editions.com - www.studiodesperado.com rubrique boutique

Actualités et événements : http://organic-editions.over-blog.com et sur facebook.com

Partager cet article

Repost 0
Published by organic-editions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Organic éditions
  • Le blog d'Organic éditions
  • : Editeur de la collection de nouvelles graphiques : Petite Bulle d'Univers se veut le terrain de rencontre entre un auteur, un plasticien et un graphiste.
  • Contact

Liens